Le nouveau racisme américain et l’impérialisme français

La tache est infinie d’eduquer les Francais pour leur faire jeter aux orties les cliches anti-Americains plus ou moins malveillants qu’ils trainent depuis soixante ans. Comme personne d’autre ne le fait, je me porte volontaire, de temps en temps, pour les aider a les remplacer par des cliches plus frais sur les Etats-Unis.

La Cour d’Appel qui correspond a la region de San Francisco vient de donner raison au directeur d’une ecole secondaire qui avait interdit a ses eleves le port ou l’affichage du drapeau …americain. Le tribunal a donne pour raison que ce drapeau risquait d’offenser les “Mexicains” de l’ecole.

Le debut de l’histoire remonte a Cinco de Mayo (en Espagnol dans le texte) de l’annee derniere. Il s’agit d’un fete officielle de l’Etat de Californie qui commemore une victoire militaire Mexicaine de 1862. C’est une fete qui passe inapercue presque partout au Mexique.

L’Etat de Californie l’a adoptee on ne sait plus trop pourquoi. Peut-etre que c’etait sous l’impulsion propre de la gauche cul-cul bien pensante locale aussi ignorante qu’avide demontrer sa sensibilite vis-a-vis des “minorites.” Peut-etre que cela a ete impose par un groupe de pression de Mexicano-Americains, raciste et fascisant qui se nomme lui-meme: “La Raza, ” “la Race.” (Ai-je meme l’imagination d’inventer de telles insanites?) En tous cas, selon mes sondages, forcement peu scientifiques mais tres frequents, le pourcentage d’Anglos capable de d’identifier les evenements ainsi commemores tourne autour de 0. Le pourcentage des jeunes d’origine hispanique monte jusqu’a 5. Il me faut ajouter pour etre honnete, qu’un 5% additionnel de ces derniers est en mesure d’affirmer: “Je ne sais pas ce que c’est mais je sais que ce n’est pas l’anniversaire de l’independance mexicaine.” En tous cas, cette commemoration a des effets positifs sur la consommation californienne de bieres mexicaines (d’ailleurs tres bonnes).

Et l’imperialisme francais alors, vous dites-vous? Et bien voila, en 1861, l’armee francaise du soi-disant Empereur Napoleon II (socialiste pour une bonne partie de sa carriere ploitique) a recu l’ordre d’aller attaquer la Prusse. Manque de chance, elle a tourne a doite au lieu d’a gauche. Elle s’est donc retrouvee au Mexique. De fil en aiguille, ell a fini par conquerir brievement tout le pays et a y installer un empereur fantome, un Autrichien obscur et palot. Ell profitait alors bien sur du fait que les Etat-Unis etaient eux-memes preocupes par le projet de s’entretuer pendant leur propre guerre civile. En attendant, au debut, les Mexicains de presidet Benito Juarez avaient bel et bien gagne contre le corps expeditionaire francais.

Pour en revenir a la Californie, le 5 Mai de l’annee derniere, dans une ecole sans importance d’une ville sans importance situee au sud de San Jose (Silicon Valley), des eleves d’origine mexicaine s’etaient presentes en class a portant des t-shirt figurant le drapeau mexicain. Des eleves Anglos avaient replique en enfilant des t-shirts a l ‘image du drapeau americain. Il y avait eu des bousculades entres eleves des deux groupes sans nulle doute echauffes par la presence de filles, aussi des deux groupes, en t-shirts sans dessins particuliers mais bien moulants.

La Cour d’Appel, en interdisant de fait de montrer le drapeau americain en Amerique a elle-meme fait la preuve d’une sorte de racisme, anti-blanc, cette fois-ci. En plus, elle a bien demontre son prejuge racial inconscient en identifiant comme “Mexicains” la categorie sociale que sa decision est censee proteger des bobos spirituels. Il est certain qu’elle voulait dire: “Americains d’origine mexicaine” car il n’y probablement pas ou que tres peu de “Mexicains” dans cette ecole. (N.B.: Toute personne nee aux Etats-Unis est citoyenne americaine, un point, c’est tout.)

PS Moi-meme, je suis tres satisfait de l’existence en Californie d’une forte emigration d’origine mexicaine (30% ou plus de la population de ‘Etat.) , y compris les sans-papiers. D’une part, se sont de gens faciles a aimer. D’autre part, ils apportent beacoup. Je crois meme bien que les enfants qu’ils font aujourd’hui supporteront la majeure partie du poids financier de la retraite Securite Social de mes propres enfants, vers 2045.

Refugies dans l’ irrealite?

Pour des raisons techniques mysterieuse, je n’ai pas reussi a afficher une reponse au commentaire sur mon essai du 16 Novembre, “Une culture politique du n’importe quoi.” envoye par celui que j’ai nomme “Le Chouan.” J’en ai fait un essai a la place que voici:

Le chouan:

Bien sur, je suis tributaire de l’etroit menu en Francais disponible ici. Ce n’est pas grand-chose. D’ailleurs, j’interroge plus que j’affirme quand il s’agit de la France. J’aime bien “On N’est pas couche” pour une raison: Cette emission interroge en profondeur les homme politiques de maniere que je n’ai jamais vue ici, aux E.U. Et son presentateur me semble bien faire son boulot, quoique ce soit qui fasse flotter son bateau. (Traduction de l’Anglais.)

Le pessimisme de ton analyse force a se poser cette question: Comment est-ce qu’un pays de 60 millions, dont peu d’analphabetes, jouissant d’un plein acces a l’Internet, en est arrive a dependre d’un classe politique aussi nulle? S’agit-il d’une consequence d’une culture francaise plus ou moins constante ou plutot d’un deraillement. Dans le second cas, le deraillement daterait de quand?

Ou alors, assistons- nous a la gueule de bois qui suivrait trente annes de grandes vacances bien arrosees? Est-ce que la structure meme de la societe francaise rendrait l’acte de gouverner tres difficile?(Je mets en cause l’etat-nounou, bien sur, et le tout-subventionne.)

Voici une observation qui est peut-etre (peut-etre) liee a mon interrogation: Je suis en rapport avec un blog de lyceen parisiens intelligents. Ils s’expriment pourtant comme des militants communistes de 1953. On dirait qu’ils vivent dans une film, dans un mauvais film.

La societe francaise me donne d’ailleurs souvent l’impression d’etre une sorte de feuilleton. Je suis tous les jours absaourdi, par exemple, de constater les emprunts a la langue anglaises par des gens qui ne connaissent pas l’Anglais et qui possedent d’ailleurs une langue parfaitement viable. J’ai entendu avec mes propres oreilles un Francais plutot creatif utiliser le mot “gun.” dans une phrase en Francais. Cela m’etonne, bien sur, la langue francaise ne manque pas de vocable pour dire “arme a feu.” On dirait que beaucoup de Francais trouvent leur propre realite irreelle, qu’ils essaient de se refugier dans le monde des ecrans etrangers a leur proproe culture. Et ou les idees, exprimees dans une langue peu ou mal connue, sont mal saisies parceque elles sont rendues par la-meme insaisissables.

Je dis ca, moi, c’est pour causer.

Une culture politique du n’importe quoi.

L’autre soir, j’ai capté brièvement “On n’est pas couché”, une émission télévisée que j’aime assez bien. J’ai eu juste le temps d’entendre un des hommes les plus durables de la vie politique francaise de gauche dire à peu près ceci:

Le “big business” américain c’est arrangé pour désindustrialiser l’Amérique.

L’auteur de cette déclaration péremptoire: Jean-Pierre Chevènement, un socialiste qui n’a pas la réputation d’un extrémiste, il me semble.

Deux gros problèmes en une seule petite phrase:

1 On ne voit pas très bien comment cette abstraction; “big business américain” se serait arrangé pour effectuer quoi que ce soit de cette manière volontariste. Comment s’y prennent-ils au juste? Ils tiennent des réunions dans une arrière-salle de café en pendant un écriteau à la porte:

Big Business Only – No Admittance for Medimum-Size and Small Businesses” ? Et si ce n’est pas la cas, le big business n’aurait -il pas été surpris en flagrant délit de désindustrialisation criminelle? Les syndicats n’auraient-ils pas gueulécomme des putois; personne ne se serait plaint? Et ce projet obscène auraitéchappé à la censure des élections? (Ou bien, les élections americaines sont-elles toutes plus ou moins truquées?)

Le propos de Monsieur Chevènement ne veut litéralement rien dire. Ou plutôt si, il signifie quelquechose au second degré. C’est le genre de conte de monstres dont on se servait jadis pour forcer les enfants à rester dans leurs lits: “La-bas, plus loin, dans les collines, y’a le Grand Méchant Loup. Restez bien au chaud les petits.”

2 Ce n’est pas vrai. L’Amérique n’est pas désindustrialisée du tout. En fait, la production manufacturière américaine a atteind son niveau le plus haut l’année dernière (ou l’année d’avant, peu importe). C’est vrai qu’on fabrique ici moins de crayons et moins de pièges à rat qu’il y a quinze ans. Quel malheur! C’est un autre sujet, il vaut d’en parler. Il vaut plus qu’un phrase simpliste jettée à la sauvette.

Les Français sont soumis par leur gauche politique à un régime constant de bêtises sans liens avec la réalité, un réalité aujourd’hui pourtant facilement vérifiable grâce à l’Internet. M. Chevènement, par exemple, continue à dire n’importe quoi, comme si les faits n’étaient pas devenus beaucoup plus accessibles qu’au temps de sa jeunesse militante. Je me demande pourquoi les grandes publications francaise, à commencer par Le Monde, ne mettent que si rarement la pendule a l’heure. J’ai souvent l’impression, de loin, que les Français se soucient peu de la réalité.

L’Espionnage américain en France.

C’est l’administration Obama qui est chargée de tout. Un mot du président et l’espionnage des alliés cessait. Complètement, sur les chapeaux de roue.

Ne me blâmez pas. Je vous avait prévenu avant même qu’il soit élu, alors que vous l’acclamiez bêtement: Barack (“la chance”) Obama n’est pas le gentil “Black” (en Français dans le texte) de vos rêves plus ou moins cinétiques. Nous somme nombreux ici à penser qu’il est simplement en train de saccager, de détruire la belle et forte Amérique de l’après deuxième guerre mondiale avec ses conneries sur tous les plans.

Les avis sont partagés cependant sur un point important. Certains opinent que c’est un malveillant gauchiste àl’ancienne mode. D’autre, dont moi, penchent plutôt vers l’idée que c’est un beau parleur fondamentalement incapable. Avant d’être élu à un poste ou un autre, il n’avait d’ailleurs jamais eu de vrai emploi de sa vie.

Bête et méchant et bête.

“La dégradation de l’environnement favorise la logique du profit.”

Je continue à éprouver du mal à prendre les Français officiels au sérieux, sérieusement.

J’ai entendu la phrase ci-dessus, exactement, prononcée par un présentateur français de TV5, la télé francophone. C’était il y a environ une semaine. L’occasion: L’annonce qu’un vaisseau commercial chinois avait rejoint Rotterdam par le Nord, par les mers qui longent la Sibérie. (l’océan arctique, la Mer de Barents, le mer norvégienne). Il avait profité du fait que ces mers septentrionales paraissaient dégagées, libres de glace.

Le problème c’est que cette phrase ne veut rien dire, je crois, rien du tout. (Cela parait vaguement marxiste mais seulement pour ceux qui n’ont jamais rien lu de Karl.) Ou bien je suis plus con que les autres, ou bien les francophones (et les Français) possèdent un immense réservoir, un réservoir inépuisable de non-criticalité.

Je penche pour la seconde réponse.

Le problème en dessous du problème ce n’est pas que les Français racontent des trucs qui ne sont pas vrais. Le probléme c’est qu’ils ne sont plus exercés à reconnaitre le non-sens, qu’ils distinguent mal les affirmations vérifiables du simple bruit de fond. Cela permet à des commentateurs sans qualifications évidentes de proférer des conneries bêtes et méchantes, (malveillantes sans objet) à tous bouts de champs. Ils pullulent aux informations de TV5 et dans les documentaires que présente cette chaine francophone inernationale mais lourdement française.

La compagnie de transports maritime chinoise avait donc tenté le coup de profiter de la fonte des glaces polaires pour emprunter la route la plus courte, pour économiser, le fuoule, entre autres choses. Fieffés salauds de Chinois!

A propos, en fait, il y avait beaucoup plus de glace polaire dans le Grand Nord cet été (2013) que l’année derniére, 30% de plus selon le Wall Street Journal du 11/9/13, encore plus selon d’autres sources.

Je me demande ce que va dire Le Monde à ce sujet. Je me demande si je vais comprendre.

La mauvaise foi

Le mensonge adulte me fascine depuis longtemps. Le mensonge collectif m’intrigue particulièrement. La mauvaise foi de tout un groupe, toute une caste ne cesse de m’étonner. Pourtant, Jean-Paul Sartre l’avait bien analysée (avant d’en donner lui-même des exemples inoubliables).

Je commente quelquefois sur ce blog l’indifférence aux faits que je rencontre souvent dans les medias français. (Voir: “Un Menteur bien français”) Un ami parisien, avocat et réalisateur talentueux de documentaires (avec beaucoup de coeur) m’écrit sa colère sur le même sujet. Mon ami se place à gauche (à mon avis, seulement, “l’option défaut” – une autre histoire) tandis que je suis un conservateur “anglo-saxon” classique (pas nationaliste, pas gaulliste, pas religieux). Voici, ci-dessous, son texte retouché seulement un petit peu pour protéger quelques susceptibilités particulières. L’écriture y est celle qu’on trouve dans un courriel (“maille” en Franglais) expédié rapidement a un ami. – JD

Parlant des journalistes français en général:

En attendant aussi, je pense que la journaliste (de la télévision), Madame X, comme 90% des journalistes (français en tout cas) sont bien trop fainéants pour faire leur travail. En l’occurrence vérifier l’information, ce qui est le B-A BA de leur métier.

..et en plus ( ceci allant souvent avec cela), ils sont d’une incroyable prétention (suffisance, arrogance, plein d’autres mots me viennent à l’esprit les concernant).

Sur plusieurs sujets, j’ai moi-même fait l’expérience de leur nullité.

Par exemple, sans doute as-tu suivi l’affaire Cahuzac, ce ministre du budget qui a planqué du fric ã l’étranger et qui a nié jusqu’au bout, quitte à mentir de la tribune de l’Assemblée Nationale.

Un seul journal, sur le web, Mediapart a sorti l’info. Son patron Edwy Plenel a été traîné dans la boue par tous les autres journalistes et, notamment, les stars de la télé. Pourtant Edwy Plenel n’avait qu’un mot à la bouche à leur adresse: “faites votre travail”.

Autre exemple beaucoup plus grave encore: l’affaire Al Dura, du nom de ce gamin qui se serait fait buter dans les bras de son père par l’armée israélienne, pris dans des tirs croisés à un carrefour de Gaza. Il se trouve que le seul mec, au départ, et qui se bat seul depuis plus de 10 ans, pour expliquer au monde que c’est une mise en scène, est l’ami d’un ami, Philippe Karsenty. Un jour je suis allé l’écouter, il faisait une conférence sur le sujet. Il a montré les rushes qu’il avait réussi à soutirer à France 2, la seule chaîne qui ait, à l’époque, diffusé ces images. Et là, on voyait comment les faits avaient été mis en scène par les Palestiniens et comment l’enfant bougeait à la fin des rushes; comment surtout, on le voyait prendre dans sa poche un bout de tissu rouge, le placer au niveau de sa poitrine et faire le mort. Je t’assure que ces images, que j’ai vu, sont incroyables.

Le journaliste de france 2 est une sommité, Charles Enderlin. Ce jour là, il n’était pas sur place. Il a fait fait confiance à l’un des cameramen avec lesquels il a l’habitude de travailler, un Palestinien. Et il s’est fait manipuler. France 2 a soutenu, soutient, son journaliste. À intenté toute une série de procès à mon pote… Qui les a tous gagnés. Pourtant impossible d’obtenir de mea culpa de la chaîne qui continue les procédures.

Et, impossible, pour moi, d’aider ce mec depuis toute ces années. Ma nana, de 2005 à 2010, était est grand reporter au Nouvel Obs (dont Jean Daniel a pris l’initiative de lancer une pétition de soutien à Charles Enderlin).  Je lui ai proposés plusieurs fois de rencontrer Karsenty. NIET. À la fin, je crois que le commencement de la fin,avec elle, date d’une engueulade à ce sujet: “Karsenty était un psychopathe à moitié facho, un abruti qui avait le malheur d’être très à droite, maire adjoint de Neuilly, proche de Sarkozy, et moi un imbécile qui ne méritait pas d’autre explication de son refus”. À un point, citant un de nos copains communs, grand Reporter à Telerama, elle s’est exclamée qu’il avait fait une super enquête qui prouvait ses dires que Karsenty était un taré.

Je me suis procuré l’article du copain dans Telerama… Pas
une fois la parole n’était donné à Karsenty. Alors, j’ai demandé a ce dernier… Et tu t’en doutes déjà, inutile de prolonger le suspense, jamais il n’a rencontré le grand reporter de Telerama qui l’a pourtant assassiné dans son article.

Pire encore sur ce même sujet. J’en ai parlé à mon amie Annick Cojean. Je l’adore et elle est sûrement une des journalistes françaises les plus respectée par ses pairs en France ( grand reporter au Monde, prix Albert Londres et présidente de ce prix), comme dans le monde ( elle est l’auteure de ce best seller mondial, “les proies” en français, sur le harem de khadafi et traduits en plusieurs langues). Elle m’a expliqué qu’une journaliste, également prix Albert Londres, Catherine Gentile, de TF1, avait expliqué au conseil d’administration du prix, qu’elle connaissait vraiment bien Enderlin, que c’était un très grand journaliste et qu’il ne pouvait pas avoir été manipulé et que le cas échéant, il aurait fait acte de contrition. Et, en plus, dixit, “elle avait tout checké, le gosse était bien mort dans les conditions que l’on sait. Elle avait fait l’enquête”.

Très bien. Ai-je dit.  Puis: “Avait-elle rencontré Karsenty”? Renseignements pris par Annick… Tu te doutes de la réponse, Non évidemment.

Annick voulait-elle le rencontrer… Tu te doutes de la réponse ( quoique quelque peu embarrassée).

Et pourquoi, je te raconte tout ça? Et bien, parce qu’enfin, Israël bouge et a décidé de publier les rapports sur l’enquête que l’emmerdeur de Karsenty l’a contrainte de mener et qui conclut que l’enfant n’est très certainement pas mort comme le montrent les images de France 2 et que Karsenty a très certainement raison.

Si tu veux, je t’envoie le lien de l’article. Ça me fait plaisir pour Karsenty…. qui a été traîné dans la boue depuis toute ces années. J’espère qu’on va, enfin, le prendre au sérieux et vérifier ce qu’il avance. Dommage qu’il ne soit pas journaliste… Il serait sûrement le prochain lauréat du prix… Albert Londres!

Commentaires?

Prêtez attention aux scandales (pluriel) de l’administration Obama

Richard Nixon était parti en disgrâce pour bien moins que l’utilisation de la puissante administration fédérale des impôts (“IRS”) à des fins politiques. Je veux dire l’IRS d’Obama qui a délibérement persécuté ses adversaires politiques à grandeéchelle.

Ce que personne (sauf moi) n’a encore dit à haute voix: La noirceur de peau du président le protège actuellement des conséquences légales et politiques de la noirceur de ses actions autant que de ses omissions.

L’emprise du politiquement correct est tellement grande aux EU qu’on n’y considère même pas (encore) la possibilité de jeter le premier président noir pour les grotesques abus de pouvoir de son administration.

Suivez mon analyse en Anglais sur le meme blog.

L’Amérique et les armes: mise à jour.

Le taux de crimes à main armée (presque toutes avec armes a feu) a chute environ de moitié depuis 1990.

Pendant la même période, tous les chiffres liées à la possession d’armes privées ont augmenté.

D’accord, ça ne prouve rien. Il n’y a pas nécessairement cause à effet.

Quand même, si je gagnais ma vie le revolver àla main, j’y regarderais à deux fois avant de m’en prendre à un porteur de revolver de calibre plus ou moins égal.

Quand même, si je pensais évoluer dans un milieu où de nombreux citoyens sont armés àtitre privé, je songerais sérieusement à me reconvertir dans la fraude bancaire.

Débat sur le menteur.

Mon essai “Un Menteur bien français” affiché sur ce blog le 9 Avril a aussi été affiché sur le blog-copain Notes On Liberty oùil a donné lieu à cette réponse indignée:

Je ne connais pas ce type, mais avant de taper sur les Français il conviendrait de ne pas oublier les tonnes de calomnies dégueulasses racontées par une certaine presse américaine ( un grand nombre !) contre la France après 2003 et l’Irak . Au point qu’aujourd’hui tous les Américains qui n’ont pas fait d’études les croient encore . En termes de proportions, mettre en parallèle les idoties de deux ou trois journalistes et le lynchage au rouleau compresseur lancé par Fox News et autres détritus n’est pas juste .

D’autre part les tabloïds n’existent pas en France . Tout ce que balancent le Sun et ses copains en Grande-Bretagne est bien plus énorme que ce que dit ce type de TV5 .

Alors oui la presse est un problème en France, mais c’en est un bien plus honteux chez les Anglophones .

S’il n’existait pas, il faudrait l’inventer! (Je jure que je n’ai rien fait de semblable. Pourtant, c’ était tentant.) Continue reading

Un Menteur bien français

Les Français, les habitants de mon pays natal, ne sont pas assez soucieux de vérité. Ils ont tendance à raconter un peu n’importe quoi, à ne pas corriger les mensonges , et à occulter par omission leurs crime collectifs (tel que le massacre de manifestants Algériens pacifiques à Paris, le_____ )

Par ailleurs, il y a des Europeens pour qui l’anti-Américanisme sert de philosophie politique. Il n’est plus nécessaire de s’emmerder à étudier les difficiles textes sacrés du Marxisme comme au bon vieux temps. Le “bon vieux temps”, c’était quand il n’y avait guère que deux intellectuels français qui ne se déclaraient pas – d’une façon ou d’une autre – “Marxistes”. Aujourd’hui, il suffit de hair l’Amérique. C’est cool, même si on est obligé de l’exprimer dans la langue de l’enemi car les Russes, aussi bien que les Chinois -ainsi que les Albanais d’ailleurs – usent du même mot: “cool”. (Les Albanais sont les habitants de ce grand pays communiste qui avait déclarél’Union Soviétique, puis la Chine, “déviationistes” – pas assez Marxiste-Léniniste -dans les années soixante-dix!)

Je regarde souvent TV5. Il s’agit de la chaine internationale francophone. Il y a des informations internationales en Français cinq ou six fois par jour sur TV5. J’ignore le nom du présentateur principal des informations. C’est un homme (de visage européen) alors que la plupart de ses collègues sont des femmes. D’après sa diction et son accent, je suis 96% sur qu’il est français. Il a une quarantaine d’années ou un peu moins. Ce n’est pas un jeunot. Pourtant, il dit souvent des conneries, très souvent même. Parfois, c’est pire que des conneries parce-qu’il ne s’agit pas d’ignorance ordinaire mais de préjugés bêtes et méchants. Continue reading