La Bêtise et la langue française.

J’ai eu des ennuis de santé occasionant une absence de ce blog. J’aimerais bien pouvoir dire qu’il s’est agit seulement d’un accès de priapisme, mais ce serait exagérer.

En tous cas. il est temps que j’y repique. Ce sera pour maugréer, bien sur.

Je viens de regarder pour la seconde fois le beau, l’étonnant documentaire de l’émissions TV française Thalassa sur Saint-Malo, une ville et une région qui me sont chères.

A un moment, le narrateur mentionne que le grand corsaire malouin Surcouf s’était livré à la traite des Noirs, donc, au commerce des esclaves africains. Le sous-titre en Anglais rend cette simple affirmation par ces mots époustouflants:

“Surcouf respected the Black Treaty,” “Surcouf respectait le Traité Noir.” !

Comment peut-on être aussi ignare; et surtout, comment peut-on être aussi con?

En effet, ne pas connaitre un mot ou une expression specialisé n’est peut-être pas un crime (mais encore, pour un traducteur également spécialisé?) mais laisser en place un expression qui ne possède aucun sens, en aucune langue c’est contribuer à l’abêtissement des foules, téléspectateurs, autant que lecteurs.

Pourquoi cette carence de contrôle de la qualité dans un émission de télévision bien considerée depuis déjà trente ans? La réponse probable est une profonde indifference aux faits. La photo est splendide; le narratif captiv vant si on n’y fait pas trop attention. Pourquoi s’en faire?

J’ai remarqué ailleurs que cette indifférence me semble être liée à l’usage de la langue francaiss. (Voir mon recueil d’histoires: “Les Pumas de grande-banlieue: histoires d’émigration.” sur Amazon.) J’ai du mal à imaginer ce genre de bêtise en Anglais, sauf dans des journaux de très bas niveaux, genre l’ancienne “France Dimanche.” Le Francophones disent n’importe quoi; ils possèdent une grande tolérance vis-à-vis de la bêtise qui sonne bien, et meme envers la connerie tout court.

Moi, il me semble que lorsqu’il y a trop de poubelle débordantes dans l’espace intérieur intellectuel, on ne peut plus penser clairement. La fameuse rigueur francaise, “cartésienne” dont les Francais, en particulier, se targuent toujours a simplement disparu, je crois. Les autre francophones ont été éclaboussés simplement parceque la production culturelle française domine de beaucoup la francophonie de par son poids.

Dites-moi que j’ai tort!

Advertisements

Please keep it civil

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s